L’hypnose pour vivre en harmonie avec ses émotions

Publié sur par Cécile Merigard dans Pas de commentaires

Il nous arrive tous, ou presque, de penser qu’il est parfois difficile de « gérer » ses émotions ; colère, tristesse, jalousie, peur … Je préfère dire qu’il peut sembler difficile d’accueillir ses émotions. Elles sont pourtant nos meilleures alliées. Les considérer, les entendre, c’est s’accepter tel qu’on est. C’est apprendre à mieux se connaître, pour avancer vers un mieux-être.

Pourquoi les émotions peuvent-elles nous submerger?

On se sent submergé par une émotion quand on la nie, qu’on cherche à faire comme si elle n’existait pas. C’est le meilleur moyen de se sentir comme une cocotte-minute prête à exploser. On bouillonne littéralement de l’intérieur. C’est comme si quelqu’un, qui veut absolument vous parler, venait frapper à votre porte. Vous l’ignorez, alors il frappe de plus en plus fort. L’émotion agit de la même façon, jusqu’à ce que vous n’ayez plus d’autres choix que de lui ouvrir et de la regarder en face. Et d’écouter ce qu’elle a à vous dire.

Pourquoi accueillir ses émotions?

Dans la vie, il y a des personnes à qui on a bien raison de ne pas ouvrir sa porte. Alors que chacune de nos émotions nous appartient et mérite d’être entendue. Dans le cas contraire, on tourne le dos à une part de nous-même. Et cette part reniée risque bien de faire du bruit, de plus en plus fort, jusqu’à ce que nous nous décidions à l’écouter. C’est aussi comme cela que notre corps peut finir par somatiser. C’est une autre façon de nous obliger à écouter le message que nous avons refusé d’écouter au préalable.

En réalité, aucune émotion n’est négative. Elles sont bien sûr plus ou moins agréable à vivre. Mais elles recèlent toutes des messages importants, prêts à vous apporter de précieuses informations sur vous-même. Elles sont en réalité de véritables moteurs de changement si on accepte d’écouter ce qu’elles ont à nous dire.

Les émotions sont nos meilleures alliées

Avoir conscience qu’une émotion déborde, se répète et qu’elle ne vous convient pas est un bon début. Mais ce n’est souvent pas suffisant pour commencer à agir différemment. Agir d’une manière plus épanouissante pour vous et pour les autres.

Pour cela, il faut être en capacité de regarder sa part vulnérable : plus on accepte cette part de fragilité, moins elle contrôle nos réactions.

Grâce à l’hypnose, je vous propose d’aller à la rencontre de vos émotions, de ses parts de vous, qui vous font agir ainsi. De faire parler ses émotions, et les parts de vous qui portent ces émotions.

De dialoguer avec elles pour comprendre le message qu’elles ont à vous transmettre, l’énergie qu’elles incarnent chez vous.

Il est possible d’instaurer avec elles et entre elles un nouvel équilibre, pour vous sentir plus en paix, pour cesser de vous identifier à quelques parts qui peuvent parfois prendre toute la place. Vous êtes en réalité plus que cela. Je vous propose d’aller découvrir toute votre richesse intérieure, de dévoiler vos potentiels inexplorés.

Un extrait de « Les relations, source de croissance », Hal et Sidra Stone, fondateurs du Voice dialogue :

Cet extrait est un bel exemple de l’intérêt d’avoir une vision plus consciente de son propre mode de fonctionnement en écoutant et en accueillant ses émotions.

« Nous pouvons avoir une expérience de colère, de jalousie, d’amour, de fierté, ou n’importe quelle réaction émotionnelle… Si nous ne sommes que conscient de ce qui se passe sans nous autoriser à vivre les émotions liées à ce que nous vivons, nous perdons le lien avec l’incroyable variété des expériences disponibles pour nous. Si nous expérimentons ces émotions sans vision consciente, nous leur restons identifiés, sans possibilité de nous en dissocier…et nous pouvons nous y noyer. Illustrons ceci concrètement. Imaginons que Pierre, lors d’une fête entre amis, éprouve de la jalousie envers sa petite amie. S’il vit sa jalousie et sa colère sans vision consciente, il restera enfermé dans l’expérience de la jalousie sans possibilité de se comporter autrement. S’il entre dans un niveau de vision consciente et transcende sa colère sans s’autoriser à la ressentir, il perd la réalité des forces en jeu dans cette expérience, ainsi que le pouvoir et la vitalité de cette émotion très révélatrice. Ce qu’il fait de cette colère et comment il la gère, voilà où se situe le travail de Pierre. Chacun de nous doit apprendre à accueillir toutes ses subpersonnalités. « 

À très bientôt,

Cécile Mérigard

Praticienne en hypnose et en magnétisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *